• Français
  • Deutsch
  • Italiano

Utilità

Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Vos vacances entre mer et montagne ...
Riviera del Beigua
Varazze, GE
Javascript est nécessaire à la visualisation de cette carte.

______________________________________________________________________________________________________________

La Riviera del Beigua, où le bleu de la mer se reflète dans les forêts verdoyantes...

Imaginez une rivière de montagne, sur la ligne de partage des eaux des Apennins, où le bleu de la mer se reflète dans les forêts verdoyantes. D'un côté, les belles plages de sable, les criques, les voiles blanches des planches à voile; de l'autre, les reliefs majestueux, les arbres, les sentiers pour les randonnées pédestres et le vélo. Vous êtes sur la Riviera du sport en contact avec la nature, du surf et du parapente, et vous êtes également sur la Riviera de la culture et de la gastronomie, terre des anciens métiers artisanaux, les maîtres charpentiers travaille en face de la mer et les fromagers sur les alpages. Des châteaux, des villas, des sanctuaires, des musées, une suite ininterrompue de surprises le long des dizaines d’itinéraires, à cheval sur les provinces de Savone et de Gênes, qui montent, du littoral aux sommets et des sommets redescendent au littoral, dans une magie de couleurs, 365 jours par an. En effet, le territoire du mont Beigua, embrasse en hauteur les vagues avec ses forêts ombragées, ses sources et ses ruisseaux propres, les églises et les refuges. Les Flashs des appareils photo et des éclairs de beauté dans votre mémoire, c’est ce qu’il vous restera de manière indélébile en explorant ce morceau magique de Ligurie, mais maintenant voyageons ensemble le long de la côte (le train est aussi très pratique et écologiques), entre les agaves, les citronniers et les oliviers, d'est en ouest, nous partons ... Arenzano vous accueille, dans son calme arboré, avec d'élégantes promenades sur le bord de mer (qui se prolonge jusqu’à l’ancienne gare ferroviaire désaffectée), les édifices en style Art Nouveau, le petit port, les ruelles étroites parsemées de boutiques, le terrain de golf dans la forêt de pins. Partout, vous trouverez des restaurants, des glaciers, des fauteuils à bascule où passer des journées paresseuses sur la plage.

Montez également au parc de la Villa Negrotto-Cambiaso, un grand jardin qui date de 1900 vous accueillera... et visitez le sanctuaire « del Bambino di Praga », un lieu de dévotion populaire historique. En direction de l’ouest, une fois la Colletta dépassée, Cogoleto, s’offre, toute “nouvelle” aux touristes: la longue promenade sur le bord de mer, les ameublements urbains et les palmiers dessinent un coin de côte à parcourir à pieds ou en vélo. Sur les collines, le jardin botanique de la Villa Beuca, les hameaux relaxants de Lerca et Sciarborasca, connues depuis toujours ses excellentes “trattorie”. Continuez le long de la route nationale Aurelia et vous aurez ainsi droit à une vue panoramique sur les « Piani d’Invrea » (de nombreuses villas peuvent être entrevues dans la végétation!), rejoignez ensuite Varazze, une des capitales balnéaires de la Ligurie, notamment appréciée des surfeurs. Immédiatement sur votre gauche, l’embouchure du bord de mer Europa, une promenade sur les anciens chemins de fer qui donne à pic sur la mer en direction d’Arenzano. En continuant vers le centre du village, voici en revanche, des églises, les ardoises, les boutiques typiques, les poissonneries, installés parallèlement aux dizaines d’établissements balnéaires colorés, qui animent une ample plage de sable. La ville est magnifique, avec le nouveau port situé à l’extrémité ouest et le sanctuaire « del Deserto », isolé et perché sur les hauteurs, qui domine la baie depuis 1616, (quelques religieux appartenant à l’ordre des Carmélites y vivent encore, et il est possible d’y acheter des produits de la nature). Le voyage continue en direction de Celle Ligure, un petit bourg maritime et une élégante station touristique. De beaux hôtels s’entremêlent dans un paysage où l'œuvre de l’homme est bien intégrée dans celle de la nature. Partout, la bonne odeur de la mer (depuis douze années consécutive Celle, a le “drapeau bleu”) et de l’appétissante “foccaccia”. Au croisement principal du centre du village, en tournant à droite on pénètre à l'intérieur du petit hameau de Sanda, endroit idéal pour les excursions tranquilles et la cuisine gastronomique. En retournant sur la route nationale Aurelia, une ligne droite rapide et un petit tunnel vous introduisent à Albisola Superiore (ne manquez pas la Villa Gavotta et le terrain de golf "La Filanda»), puis Albisola Marina, la capitale de la céramique. Le bord de mer vous attend avec des œuvres d'artistes célèbres, la Villa Farraggiana, le musée de la céramique et la « Fabbrica Mazzotti », temple de la créativité où travaillèrent de grands protagonistes de l’art du XXème siècle. Au delà d’Albissola Marina, quelques minutes en voiture suffisent pour arriver à Savone (dont la visite nécessite au moins une journée) et les énormes bateaux de croisière.

Mais la riviera del Beigua ne s'arrête pas là, il reste encore tout un territoire à l'intérieur des terres à explorer facilement grâce aux nombreuses déviations, en prenant des routes qui s’enfoncent progressivement dans la nature verte. Nous vous proposons deux parcours principaux: 1) la Valle Stura que vous pourrez rejoindre de Voltri, grâce au “passo del Turchino”, dernière délégation de Gênes avant Arenzano, et 2) le “Colle del Giovo”, une promenade scénographique qui passe par la localité de Sassello et relie l’ouest de la Ligurie à la partie basse du Piémont (et à la magnifique Acqui Terme). Le premier parcours, que l’on peut aussi parcourir par la ligne de chemin de fer sinueuse Genova-Acqui, passe successivement par le sanctuaire de l’Acquasanta qui date du XVIIIème siècle, le “Museo della Carta” (Musée du papier), Masone avec le Musée du fer, Forte Geremia et l'ermitage de Santa Maria in Vezzulla, Campoligure avec le château Spinola et le Musée du filigrane, Rossiglione avec la "Veirera" dans la Val Gargassa, et enfin Tiglieto avec son extraordinaire abbaye cistercienne cachée par les arbres. Le territoire est également connu pour le lait et la fabrication de produits fromagers. Les fromages accompagnent une cuisine qui n’est déjà plus “maritime”. Les pâtes farcies, le gibier, les viandes et les légumes frits, les châtaignes, et la célèbre « foccaccia » à la polenta de maïs ... les fameux territoires d’Ovada et Acqui sont en effet réputés pour leur cuisine. Le deuxième parcours est un triomphe de sentiers loin du stress, les étapes culturelles et géologiques, les pauses gastronomiques, idéales pour le tourisme de tous les âges et de toutes les origines, douze mois par an. D’Albisola remontez à Stella (le “village aux cinq paroisses”), qui a donné naissance à Sandro Pertini, le plus aimé président de la République italienne. Continuez en direction de Pontinvrea, à 500 mètres d'altitude dans la haute vallée de l’Erro, visitez l'hôtel de ville avec des portiques et des fresques qui datent du dix-septième siècle. Entre Stella et Pontinvrea un croisement commode vous conduit en revanche à l’est, à Sassello, une zone agricole verdoyante (la célèbre tradition des “amaretti”, les macarons aux amandes, et des liqueurs, mais visitez aussi le musée Perrando), puis à Urbe, un territoire où coulent de nombreuses sources et où se dressent des forêts de châtaigniers. Il ne vous reste qu’à choisir parmi les centaines de randonnées proposées, qui conduisent à des refuges, des fermes, des zones reculées où la nature déploie ses couleurs les plus vivaces. Pour des vacances régénérantes et complètement Ligure, entre la mer et la nature, entre les randonnées à pied ou à vélo, ou encore l’observation des oiseaux ...

Vous pouvez trouver à proximité (plage 5 km)